Biiru | Un nouveau bistro japonais prometteur au Centre-ville

biiru restaurant montreal

Une  vague nipponne déferle depuis quelque temps sur le grand Montréal. En témoignent, la pandémie de nouveaux bistros japonais tels que Kazu (bon, pas si nouveau), Imadake, Misoya, Izakaya Iwashi (ex-Café Sardine) et un engouement grandissant pour les ramen.

Biiru restaurant montreal

Photo : Biiru

Le petit dernier s’appelle Biiru (« bière » en japonais). Dissimulé dans l’ombre de l’Église St-James, à quelques pas de la rue Ste-Catherine, ce nouvel izakaya démarre sous de bons auspices. Disons-le, c’est toujours un réel plaisir de voir apparaître de nouveaux joueurs dans ce secteur, jadis plutôt glauque, qui compte maintenant le Furco et le Café Parvis.

biiru montreal restaurant

Côté formule, le restaurant rappelle à maints égards le Imadake avec son ambiance bruyante et ses Sake Bombs, à la différence que le Biiru y va de sa « petite twist », dixit le proprio. Une touche personnelle qui apporte aux plats traditionnels un degré de raffinement intéressant, comme en atteste cette délicieuse salade d’algues, de mandarine au yuzu et de concombre mariné, comparable à un printemps éclatant en bouche avec ses notes d’agrumes légèrement sucrées.

Biiru restaurant montreal

Les gyoza sont apprêtés comme il se doit, avec une enveloppe un brin croustillante et une farce bien aromatisée.

Biiru restaurant montreal

Les côtes de porc à la chair tendre et juteuse, marinées dans une sauce caramélisée, sont jubilatoires.

Biiru restaurant montreal

Il en va de même pour les légumes tempura. Une cuisson à point dans une panure de qualité. Difficile de rester insensible à ces délices qui viennent toujours à manquer.

Biiru restaurant montreal

L’okonomiyaki est franchement réussie. Une crêpe épaisse constituée de chou tranché, de champignons Portobello, avec un soupçon d’huile de truffe, de mayonnaise, de sauce brune s’apparantant à la Worcestershire et de flocons de Bonito (poisson fumé séché). Un plat typique nippon, qui ne goûte pas tant la truffe, ne vous inquiétez pas ;) .

Biiru restaurant montreal

Le poulet frit, accompagné de sa mayonnaise au yuzu et poivre noir, présente une cuisson adéquate, une chair tendre, mais nous restons en terrain connu.

La composition du bol sashimi au saumon et anguille devrait être retravaillée un peu avec son riz collant un peu trop vinaigré. Idem pour le dessert, un gâteau au fromage japonais coiffé d’une marmelade au yuzu, dont la texture pourrait être améliorée. Par contre, la marmelade était divine.

biiru montreal restaurant

Une mention d’excellence pour la carte inventive des cocktails. Je vous recommande le Raijin, une spécialité de la maison faite de Bombay Sapphire, de sirop de taro, d’eau de fleur d’oranger et de crème. 

En droite lignée avec l’imaginaire japonais, l’espace très conceptuel demeure agréable à l’oeil avec ses hauts plafonds et ses jolies murales inspirées des estampes japonaises qui évoquent au passage les peintures d’Hokusai. Un endroit qui plaira certainement aux gens du coin.

biiru montreal restaurant

Pour le moment, le menu présente une variété de petits tapas à prix doux, entre 4$ à 15$. Un bon rapport qualité-prix. À noter que l’ouverture officielle est prévue dans 3 semaines avec un menu plus complet. Le temps de peaufiner quelques plats et quelques mini-accrocs en matière de service. Ceci dit, le serveur était d’une grande gentillesse et nous a fait d’excellentes recommandations.

Un bistro prometteur à surveiller…

biiru montreal restaurantP.-S. Pendant que vous êtes dans le coin, prenez le “temps” d’aller voir l’œuvre magistrale de Christian Marclay « The Clock », présentée au Musée d’art contemporain, jusqu’au 20 avril prochain.

BIIRU 
1433, rue City Counsillors, Montréal
Métro Place-des-Arts
514-903-1555

Heures d’ouverture :
Lundi : Fermé
Mardi au jeudi : 11h30 à 14h30 – 17h30 à 22h
Vendredi : 11h30 à 14h30 – 17h30 à 23h
samedi de 17h30 à 23h

Ce contenu a été publié dans Budget moyen, Budget petit, Centre-ville, Cuisine japonaise, Restaurant, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Biiru | Un nouveau bistro japonais prometteur au Centre-ville

  1. Edouard dit :

    Merci pour cette découverte!

    J’y suis allé avec 5 amis et on a bien aimé…J’ai trouvé ça pas mal plus tranquille que le imadake, les “sake bomb” n’ont pas le même effet…Un mélange entre le Iwashi et l’Imadame au niveau de l’ambiance.C’est parfait pour les couples, mais aussi pour les soirées entre amis où on veut s’entendre parler.

    Bien aimé l’attitude des serveurs qui amenaient toujours 2 plats pour le groupe, une version “végé” pour moi et une avec de la viande/poisson pour les amis..

    Bon niveau qualité/prix, à y retourner sans hésiter!!

    • La bouche pleine dit :

      Ravie que l’expérience vous ait plu! Merci d’avoir partagé vos impressions :) Je suis tout à fait d’accord avec vous.

  2. Rainie dit :

    Joli endroit.

    Mais je n’ai pas aimé du tout. Même très déçu. Je m’attendais à quelque chose d’aussi bon, comme Imadake, Kazu ou Furusato…

    Mon copain et moi, nous sommes tous les deux végétariens. Lors de notre soirée, nous avons commandé: agedashi tofu, okonomiyaki, saumon bonbon, edamame, mixte de légume tempura ainsi que deux bol de riz. Rien m’a vraiment laissé un super impression… Pour le qualité/prix/quantité, on a trouvé que ça vaut pas.

    Le service était lent… Ils nous ont offert nos riz au début avec nos boisson, et les autres plats sont venu après 30 min. Le riz était rendu froid évidement…

    Mais bon, on l’a essayé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>