Kazu ou le Japon en bouche

Le plaisir d’être au bar

Il y a le quartier chinois et le nouveau quartier chinois, situé sur la rue Ste-Catherine, entre la rue Guy et Atwater. On y trouve une pléthore de restaurants coréens, japonais, chinois sans grand intérêt, fréquentés en majeure partie par les étudiants de Concordia.

Or, coincé entre un bureau de change et un barbier, se trouve LA perle rare: KAZU.

Un aperçu de l’ambiance chez Kazu

ENFIN, Montréal peut se vanter d’avoir un authentique izakaya dont les saveurs rivalisent admirablement avec celles de sa mère-patrie. L’izakaya occupe au Japon la place qu’occupe en Angleterre le pub ou le restaurant à tapas en Espagne. Il y a environ 20 000 izakaya au Japon. Très fréquenté après le travail, on y commande des rations de plats chauds ou froids que l’on se partage entre amis ou collègues dans une ambiance décontractée. La carte, plus ou moins élaborée, va de quelques plats familiaux à une carte presque gastronomique et peut être complétée par des plats du jour, le poisson du marché, la marmite de saison.

Comme au Japon, le menu du jour est décliné sur des feuilles volantes, collées aux murs. D’immenses lanternes blanches apportent une ambiance chaleureuse et décontractée. 4 ou 5 tables en bois, 10 places au bar et on a fait le tour de l’endroit.

Tofu et kimchi

Oubliez les traditionnels sushis. Il y a beaucoup mieux. Laissez-vous tenter par le tofu fait maison, servi avec kimchi. Pur bonheur. Il se détache gracieusement et fond sur la langue comme de la soie. La marinade du kimchi se marie merveilleusement à la saveur exquise du tofu.

Chicken meatballs

Vient ensuite les chicken meatballs. Pas très chaude à l’idée, mais quel délice ! 3 boulettes de viande en brochettes tendres, mi-sucrées, mi-salées. Elles s’avalent en une bouchée. On en aurait voulu 12 chacune. Nous avons poursuivi l’aventure avec la salade de thon et de saumon, servie sur du riz. Une note parfaite. Encore une fois c’était réussi. J’aurais toutefois aimé que les morceaux de poissons soient un peu plus gros, mais cela ne tient que du caprice.

Nous avons ensuite commandé le filet de saumon (salmon belly). Grillé à la perfection, une énorme pièce de saumon légèrement caramélisée qui fond dans la bouche. Les raviolis. Délicieux. Pour finir avec le fameux 48-hours marinated pork. Un grand bol de riz, couvert de porc mariné durant 48 heures dans une sauce mirin, soya et huile de sésame.

Le délicieux filet de saumon (salmon belly)

Nous avons accompagné le tout de 2 bonnes bières Asahi et du vin de prunes on the Rocks (plum wine). Un alcool fort fait à base de prunes, très prisé au Japon. Sans oublier 2 glaces à la vanille saupoudrées d’expresso.

Le service est impeccable. Rapide, courtois et efficace. Nous avons eu notre premier plat seulement 10 minutes après notre arrivée.

Le prix des plats varie entre 5 et 15 $. Vu la qualité exceptionnelle de tous les ingrédients et la jolie présentation des plats,  c’est donné.

Toujours bondé, le restaurant est ouvert tous les jours  jusqu’à 21h30.

Vous m’en direz des nouvelles !

Merci à Elena de m’avoir gentiment accompagnée.

KAZU, 1862 Rue Sainte Catherine Ouest (coin St-Marc, métro Guy-Concordia), Montreal, 514-937-2333‎

Kazu on Urbanspoon

Ce contenu a été publié dans Budget petit, Centre-ville, Cuisine japonaise, Ghetto Concordia, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

17 réponses à Kazu ou le Japon en bouche

  1. David dit :

    Bon ben ça y’est, j’ai l’eau qui gargouille et l’estomac à la bouche.
    Ton écrivage est très bon. Bravo !

  2. theo dit :

    J’adore ton blogue, Emilie! C’est promettant! Super! Culinary and religion – how lovely!:)

  3. Mil dit :

    Merci pour vos commentaires et encouragements. Ça fait plaisir ! J’essaierai de vous en mettre plein la bouche!

  4. Emeline dit :

    Allez, j’ai envie d’y aller. C’est une méga super compliment de ma part quand même.
    Bravo Mil, un super beau projet qui commence.

  5. mathamore dit :

    wow wow wow le tofu avec kimchi et les boulettes de poulet me semble plus que bon….une autre bonne adresse…merci

  6. Christian Lemay dit :

    Bon je quittes la maison dans 10 min. récupère ma belle-soeur Manon et nous espérons avoir une place en ce froid dimanche soir et je vous donne des nouvelles demain. Ciao.

  7. karl dit :

    Le seul endroit aussi avec des ramens acceptables.

  8. Je n’ai pas testé les ramens de chez Kazu, je le ferai lors de ma prochaine visite qui ne saurait tarder. Ramen-Ya sur Saint-Laurent est acceptable. Sumon Ramen dans le quartier chinois est acceptable aussi. Mais à des kilomètres des délicieux Ramen que j’ai mangé à Osaka…Prière de m’informer s’il y a un endroit à Mtl où l’on peut manger d’aussi bons Ramen qu’au Japon. Merci d’avance !

    • karl dit :

      Pour les avoir pratiquement tous testés à Montréal. Aucun :) Mais Kazu est très honnête. Les ramens sont disponibles uniquement le midi si je me souviens. Pour ma part je préfère les « tonkotsu ramen. » Mais bon à Tokyo, il m’est arrivé d’avoir de mauvaises surprises aussi.

      À New-York, il y a ippuddo mais un peu loin et fancy pour un simple bol de ramen chaud. :)

  9. Je préfère aussi les Tonkatsu Ramen! Sache que loin et fancy, sont des concepts qui n’existent pas pour La bouche pleine lorsqu’elle a des envies gastronomiques ;) Bon, j’ai envie de Ramen maintenant. ..

  10. Ping : Jiro Dreams of Sushi prend l’affiche au Cinéma du Parc dès le 16 mars | Non Classé | La bouche pleine

  11. Ping : IMADAKE | Fondre pour un pub japonais à Montréal | Bar | La bouche pleine

  12. Ping : MONTREAL MIRROR Best of Montreal 2012 – Restaurants | La réplique de La bouche pleine | Carnet D’adresses | La bouche pleine

  13. Ping : Biiru | Un nouveau bistro japonais prometteur au Centre-ville | La bouche pleine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>