Apollo | À la rencontre de la cuisine moléculaire

 

Quand Apollo décline votre foie gras

Chez Apollo, la précision et l’harmonie des saveurs sont telles, qu’elles peuvent créer un frémissement des papilles qui procurent au corps des convulsions de plaisir. Prenez garde à la cuillère de texture de foie gras aux citrons confits, au tartare de boeuf et son yaourt, au torchon de foie gras accompagné de choux rouges confits et au risotto à la citrouille, vous ne vous en remettrez pas.

Niché sur la Main, en plein coeur de la Petite Italie, Apollo repousse les limites de la connaissance du goût. Le concept est le suivant: trois ou quatre variations sur un même thème. Goûter, goûter encore, encore et encore. Découvrir, en commandant un seul plat, trois ou quatre façons différentes d’apprêter le foie gras (mi-cuit, poêlée, en torchon), par exemple.  L’ardoise change tous les soirs, au gré des arrivages et des créations du moment. Et, comble de bonheur, c’est un Apportez votre vin.

 

La citrouille et les champignons pensés par Apollo

Comme entrée, nous avons pris le thème foie gras, ainsi que le thème citrouilles et champignons. Ce qui était moléculaire de ce qui ne l’était pas, je ne pourrais vous dire, mais l’exécution frôlait la perfection 3 fois sur 4. Une note quasi parfaite pour les variations sur la citrouille. Seule la soupe était légèrement moins réussie.

Pour la suite, je me suis lancée dans le gibier: tartare de kangourou (sublime quoique salé), carré de sanglier, ribs de bison avec émulsion aux framboises, flanc de crème et asperges (renversant). Il me fallut de l’aide pour que je puisse sortir de table.

 


Le gibier façon Apollo

Le restaurant est un lieu fort convivial. Les cuisines sont séparées du restaurant par une immense cloison vitrée qui permet d’admirer le travail d’une dizaine d’artisans.

Certes onéreuse, la facture pourrait donner du mal à digérer (comptez environ 100$ par personne taxes et pourboire inclus). Or, l’expérience est tellement unique, qu’on accepte de se serrer la ceinture pour les prochaines semaines.

Merci à Julie, estimée collègue, qui m’a fait découvrir ce restaurant, ainsi qu’à mes chers camarades qui ont accepté de m’accompagner.

Restaurant Apollo
6389, boul. Saint-Laurent (au sud de Beaubien)
Montréal
T: 514.274.0153

H: Mar – Sam 17h30 – 22h00

Apportez votre vin.

APOLLO, le Restaurant apporter votre vin on Urbanspoon

Ce contenu a été publié dans Apportez votre vin, Budget grand, Cuisine du marché, Cuisine française, Marché Jean-Talon, Petite Patrie, Restaurant, Villeray, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Apollo | À la rencontre de la cuisine moléculaire

  1. Thomas Roucolle dit :

    Bonjour,
    Je suis étudiant au cégep et je dois faire avec deux amis un projet sur la cuisine moléculaire. Nous avons rencontré quelques problèmes et souhaiterions savoir s’il serait possible de parler avec quelqu’un qui s’y connait.

    Nous vous remercions de votre compréhension et espérons des nouvelles de vous bientot.

    • Bonjour,

      Je vous conseille de contacter le chef d’Apollo pour lui poser quelques questions. Sinon, vous pouvez faire quelques recherches sur Ferran Adrià, le grand chef du restaurant El Bulli en Espagne qui fut l’un des premiers à servir de la cuisine moléculaire.

      Bon travail !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>