Brooklyn | Le café-boutique au cœur du Mile-End

cafe brooklyn montreal

Alors que Brooklyn a son Mile-End Delicatessen, le Mile-End peut maintenant se targuer d’avoir son Brooklyn, un joli petit café-boutique situé sur la rue Saint-Viateur qui plaira autant aux gourmets qu’aux collectionneurs d’objets vintage.

Il faut savoir que Natalie, à qui appartient le café-boutique, est habitée par une passion de longue date pour les beaux objets et les meubles rétro. Designer d’intérieur de formation, elle a donc choisi de joindre l’utile à l’agréable en créant cet espace dont la moitié est consacré à sa salle d’exposition et l’autre, à son café-comptoir qui peut accueillir 10 personnes à la fois.  Ce n’est pas l’envie qui manque de vouloir s’installer sur le magnifique mobilier, mais hélas ce n’est pas permis, puisque celui-ci est destiné à la vente. Si l’affluence est bonne, l’idée n’est pas exclue de créer une salle-à-manger dans le futur.

brooklyn cafe montreal meubles

Revenons à nos moutons. Au menu estival, des douceurs méditerranéennes concoctées par Jay, musicien australien et chef, qui après avoir voyagé à travers le monde, a élu domicile à Montréal pour y cultiver son grand jardin.

Ce jour-là, La bouche pleine a eu droit à un véritable festin royal expliqué par son chef.

Tendre mozzarella di bufala et tomates fraîches, rehaussés d’une pommade de basilic, menthe, persil, cornichons, câpres, chili et anchois à couper le souffle, accompagnés par quelques fines tranches de brisket de veau à la Guinness, préalablement roulé dans 4 différentes épices et fumé durant 5 heures.

Brooklyn Cafe Montreal food 1

Suivi par de la truite sauvage fraîchement pêchée et fumée maison, sur un lit de labneh (lait fermenté qui ressemble à du yogourt), avec galettes de sarrasin faites maison.

Brooklyn Cafe Montreal food 2

Voici l’omelette espagnole à la pomme de terre et aux poivrons rouges, servie avec une ravissante sauce aux aubergines et poivrons rôties, le tout agrémenté d’une simple salade de roquettes et de feta bulgare.

Brooklyn Cafe Montreal food 3

Poursuivons avec le trio gréco-syrien : tadziki maison, babaganoush (aubergines braisées) et sublime mouhammara (noix de Grenoble, poivrons rouges rôtis, grains de pomme-grenade, filet de citron, huile d’olive), dont l’équilibre complexe des saveurs et des épices m’a complètement conquise, avec en prime, des champignons et des olives marinés à l’estragon. 

Brooklyn Cafe Montreal food 4

Brooklyn Cafe Montreal food 4

Et pour couronner le tout, une louche de ricotta soyeuse faite maison par un Italien, accompagnée d’une cuillère de miel et de quelques feuilles de menthe. Une texture à la fois riche et aérienne qui place la barre très haute pour les ricottas à venir.

Le parfait menu d’été par grandes chaleurs.

Le service est très sympathique. On y offre aussi du café, que je n’ai pas encore eu la chance de goûter, et un savoureux gâteau, dont la recette familiale est transmise de génération en génération. Ce sera pour une prochaine fois ;)

Et pourquoi Brooklyn, ai-je demandé? C’est mon petit nom, m’a répondu Natalie. Aaaaah!

Prévoyez entre 10 et 15$ par personne.

BROOKLYN CAFÉ-ATELIER-SHOWROOM
71, rue Saint-Viateur Est
Mile-End, Montréal
514-564-6910
info@brooklyn-mtl.com

Heures d’ouverture :
Lundi au vendredi de 8h à 17h

Ce contenu a été publié dans Budget petit, Café, Cuisine du Moyen-Orient, Cuisine du Proche-orient, Mile-end. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

11 réponses à Brooklyn | Le café-boutique au cœur du Mile-End

  1. karl dit :

    Je suis passé devant de nombreuses fois pendant sa construction en allant au Falco (fermé pour vacances jusqu’à la mi-août), mais ne suis pas encore rentré. Un des « problèmes » avec les cafés à Montréal est qu’ils sont sombres, un artefact de ces constructions longues sans fenêtres sur les côtés.

    Hmmm peut-être, cela vaudrait le coût d’avoir un recensement des cafés selon le type d’éclairage pour ceux qui préfèrent le sombre et ceux qui préfèrent la lumière.

    Je suis passé au café sur Fairmount, les mots à la bouche. Pour la bouffe… bof. Pour les livres peut-être, l’agencement un peu bizarre et encore une fois victime de l’architecture montréalaise en profondeur sombre.

  2. La bouche pleine dit :

    Tout-à-fait d’accord avec ton commentaire, Karl. L’architecture en longueur de la plupart des habitations résidentielles à Montréal n’est pas très favorable à la lumière. As-tu déjà essayé le café Le couteau sur le Plateau? Le café coûte la peau des fesses, mais pour la lumière, c’est un véritable bain de soleil. Je conserve la suggestion pour un billet futur. Merci!

  3. Eh ben didonc! Ça l’air pas mal plaisant comme endroit. Belle trouvaille!

  4. Carole Roy dit :

    Je suis fan des découvertes gastronomiques avec plusieurs amis, nous allons essayer ce petit resto

  5. mia dit :

    discovered so many things i love on your blog <3 cant wait to try some new coffee shops and restos !!!!!

  6. ludovic Hamelin dit :

    Bon café. Bonne bouffe!!! Beau concept. Atmosphère qui stimule les neurones,une place pour s’arreter sur le pousse ou un peu + longtemps. Faut voir et y goûter!

  7. Ping : Brooklyn Café | Gourmande, mais pas trop!

  8. LEE dit :

    Effectivement superbe et délicieux, avec une belle terrasse!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>