Sur la route | 48 h gourmand en Outaouais

OutaouaisGrâce à vous mes très chers lecteurs, La bouche pleine a eu le plaisir de recevoir une  invitation de la part de Tourisme Outaouais pour découvrir la région dans le cadre d’un parcours gourmand. Parce que toutes les raisons sont bonnes pour s’évader, j’ai voulu partager avec vous quelques belles découvertes tirées de cette escapade.

La boucanerie Chelsea

Après un premier arrêt  au restaurant Les Fougères, réputé pour son excellent confit de canard et ses tourtières, Mme Boyer nous attendait derrière le comptoir de son fumoir, le seul de la région de la capitale, où saumons, maquereaux, truites, thons Albacor sauvages, pétoncles fumées, ombles chevaliers, moules et esturgeons de la rivière des Outaouais sont au menu, depuis plus de 25 ans. Tous les produits sont apprêtés sur place, de façon artisanale, et fumés au brin de scie de bois d’érable. Les clients peuvent même apporter leurs prises pour les faire fumer.

boucanerie chelsea

La fraîcheur était bien présente. La chair tendre du saumon avait un léger goût de noisette.

Coup de foudre pour le jerky de saumon qui fait la fierté de Mme Boyer. Chaque tranche est brossée plusieurs fois au sirop d’érable, fumée et déshydratée sur 3 jours. Le résultat final s’apparente au plaisir de manger des bonbons à 5 ans.

Il va sans dire, la Boucanerie Chelsea est un incontournable pour les amoureux des délices fumées.

Biscotti & Cie – Café gourmandises

biscotti et cie

Une merveilleuse découverte que cet adorable petit café gourmandises situé au cœur des collines de Chelsea. On y offre notamment de savoureuses brioches aux myrtilles et au caramel au beurre (sticky buns), fraîchement sorties du four, et du bon café réconfortant. Avec son plancher de bois qui craque et son mobilier antique, l’endroit a le cachet et la convivialité d’une maison de campagne. Parfait pour le lunch ou une pause d’après-midi.

La Maison de thé Cha Yi

maison de thé cha yi gatineau

La Maison de thé Cha Yi n’a que deux ans. C’est la toute première Maison de thé établie à Gatineau qui se spécialise dans l’importation de thés fins et artisanaux venant des 4 coins du monde. Point de doute, Daniel Tremblay, le proprio, est un expert. Le  thé est à Daniel ce que le vin est au sommelier François Chartier. Un amour-passion qu’il cultive et maîtrise du bout des doigts (et des sens) depuis près de 8 ans, dont 5 passés à la très bonne école de la maison Camélia Sinensis à Montréal. Sa passion l’a mené jusqu’en Chine et  a charmé sa partenaire, Véronique, qui tient maintenant la barre à ses côtés. Il suffit de l’entendre discuter 3 minutes des différents types de thé, de leurs origines et de leurs arômes pour saisir l’ampleur de son érudition.

maison de thé cha yi

La Maison offre plus de 150 variétés en vrac et une large sélection d’accessoires pour faire le service du thé dans les règles de l’art. Des ateliers de dégustation sont aussi donnés, car « boire un thé dont l’eau est à la mauvais température, c’est comme manger un bon steak cuit comme une semelle de botte », – dixit Daniel.

 Les brasseurs du temps

brasseurs du tempsCoup de foudre pour cette micro-brasserie qui, en plus de fabriquer d’exquises bières artisanales, célèbre l’histoire et la culture de la région. La carte offre une douzaine de bières, brassées selon la saison et l’inspiration du brasseur.

En vedette ce jour-là, « La Scie Trouillarde » : une bière au reflet rouge orangé à la mousse onctueuse et beige. Nez de muscade et de cannelle aux notes légères de citrouilles. Le doux souvenir de la tarte à la citrouille de maman… Le caramel et le miel se partagent l’entrée de bouche avant de laisser place à la citrouille et aux épices, dans un bel équilibre. Les épices disparaissent en douceur et en laissant un souvenir impérissable de muscade. Comment dire mieux…Elle était divine, d’une douce fraîcheur automnale. Jetez un œil au menu, les descriptions sont savoureuses et donnent envie d’acheter un billet de train pour l’Outaouais : La nuit des temps, Et la lumière fut, Obscur désir, La messe de minuit…Si vous êtes indécis, faites le tour de l’horloge : dégustez  les 12 bières en format échantillon de  3 onces!

brasseurs du temps

Les brasseurs du temps sont nés d’un rêve un peu fou de rassembler en un lieu une usine de fabrication, un salon de dégustation, un restaurant, un parcours muséal sur l’histoire brassicole de la région et une programmation culturelle qui fait place aux artistes (dont Jimmy Hunt le 4 novembre à 20h). Pari réussi avec brio. Par beau temps, une immense terrasse en pierre, bordée par la rivière, accueille les visiteurs. On se croirait au bord de la Seine. À découvrir si vous aimez le Dieu du Ciel et la bière à son meilleur.

Le  Rendez-vous des saveurs

rendez-vous des saveurs outaouais

Enfin, quelques mots sur le clou de cette escapade en Outaouais : la 16e édition du Rendez-vous des saveurs au théâtre du Casino du Lac-Leamy, reconnu comme le salon par excellence de la gastronomie, des vins et des spiritueux en Outaouais. L’événement, qui se déroulait du 12 au 14 octobre, regroupait sous un même toit plus de 30 exposants du coin  et invitait les gastronomes à plusieurs démonstrations culinaires faites par les meilleurs chefs de la région. Cette année, le chef invité, Danny St-Pierre, du restaurant Auguste à Sherbrooke, présidait l’événement.

De dégustation en dégustation, on déambule à travers les rangées de kiosques. On grappille une joue de bœuf par-ci, une mousse de foie gras au vin de fraises par-là, un tartare de saumon, un chocolat à la citrouille, un verre de vin rouge, une crème brûlée pralinée. Si vous êtes dans le coin l’an prochain, ne manquez pas ce rendez-vous gourmand.

rendez-vous des saveurs outaouais

 D’autres adresses à découvrir :

Ce contenu a été publié dans Voyage. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à Sur la route | 48 h gourmand en Outaouais

  1. Catherine dit :

    Très cool ton séjour gourmand et tes montages photos. Tu nous donnes le goût d’aller faire un tour en Outaouais ;)

  2. J. dit :

    je suis allée l’hiver dernier chez Cha Yi et j’ai capoté sur leur carré aux dattes !!

  3. Jasmine dit :

    Aaaaaah quel beau weekend ce fut! Super billet ma chère! Que de belles découvertes et de beaux souvenirs!

  4. micheline dit :

    Je rafole des découvertes et je souhaiterais me joindre à la liste d’envois

  5. Marie-Sophie dit :

    Merci pour l’article, on ne pense jamais assez à l’Outaouais pour une escapade gourmande ou autre. Je suis une grande fan de la boucanerie Chelsea, j’y vais depuis que je suis en âge de marcher…

  6. Ohh mais que de douceurs! Une très belle escapade… avec des photos qui donnent envie! (Heureusement qu’on a la bouche pleine… on serait presque jalouses ;) Une chose est sûre, un week-end en Outaouais s’impose!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>