IMADAKE | Fondre pour un pub japonais à Montréal

imadake_montrealVous connaissez déjà mon amour inconditionnel pour Kazu, ce petit restaurant japonais qui a sonné le coup d’envoi de La bouche pleine. Les saveurs spectaculaires sont toujours au rendez-vous, mais il faut désormais s’armer de patience pour vaincre l’interminable file et trouver enfin un tabouret (pas de réservations).

Quand la patience dit non, voici un plan B. Progressez quelques rues vers l’ouest, en direction du métro Atwater. Vous y trouverez Imadake, un bistro japonais de type izakaya qui n’aura aucune difficulté à vous consoler.

Je m’y suis rendue suivant les recommandations de quelques lecteurs. J’ai tellement aimé que j’y suis retournée le lendemain.

imadake_hommes

MANGEZ. BOIRE. DÉTENDEZ (sic), dit  maladroitement, mais si adorablement la formule.

« Manger », oui. « Boire », d’accord. « Détendez », pas sûre. En poussant la porte, c’est un nuage touffu de voix qui s’élèvent, entremêlées d’un  brouhaha de rires. L’ambiance y est électrique, festive, bien arrosée. On n’y va pas pour méditer, mais plutôt pour partager entres amis une variété de petits plats de type entrées, accompagnés d’une bière bien froide ou d’un saké. La version tapas des Japonais.

En guise d’apéritif, débutez par un bol d’edamame (eda, voulant dire « branche » et mame, signifiant « haricot »). Ce sont des gousses de soja vert cueillies avant leur maturité et cuites dans l’eau bouillante salée. Au Japon, on les consomme frénétiquement comme on consomme ici les arachides. Leur goût très doux oscille entre le pois frais et la noisette.

edamame_imadake

Poursuivez avec la renversante takowasa, une salade de pieuvre marinée au wasabi (tako pieuvre, wasa, wasabi). La texture à la fois tendre et molle de la pieuvre, relevée par les accents tranchants du wasabi, procure fraîcheur et exotisme en bouche.

Vient ensuite un passage obligé. Un coup de cœur du restaurant Imadake que je vous recommande chaudement : les exceptionnelles boulettes takoyaki (tako,pieuvre, yaki, grillée)Une spécialité de la ville d’Osaka, vendue dans les rues, dont les Japonais sont extrêmement friands. Les takoyakis se présentent sous forme de boulettes de pâtes cuites en moule, contenant des morceaux de pieuvre, servies avec une mayonnaise légère. On les mange encore brûlantes, de la plaque à votre bouche.

takoyaki imadake

Et maintenant, mon coup de foudre #1 : l’extraordinaire morue noire grillée au miso. J’ai failli perdre connaissance. D’abord, une cuisson parfaite. Un goût de beurre noisette fondant, s’apparentant à la douceur du foie gras à son meilleur. Un équilibre délicat et subtil entre la croûte légèrement caramélisée de la morue et la saveur riche du miso, qui apporte ainsi une profondeur magique à l’expérience.

imadake morue

Si vous avez encore de l’appétit, laissez-vous tenter par les crevettes tempura avec mayonnaise épicée ou le tataki de bœuf (un peu trop vinaigré selon moi, mais tout de même très bon).

imadake tataki

En somme, Imadake est un izakaya qui n’arrive pas tout à fait à la hauteur de Kazu, mais presque. C’est frais, savoureux et les assiettes sont bien présentées. On y mange dans un décor moderne et charmant, inspiré par l’imagerie des mangas et des samouraïs. Le service est courtois et rapide. Tous les ingrédients utilisés sont bio et ne comportent pas d’OGM (nous allons leur donner le bénéfice du doute). Et, Dieu merci, l’espace est beaucoup plus grand que celui de Kazu. Les réservations sont aussi acceptées.

Très abordables, les prix varient entre 5 et 12$ par plat.

Êtes-vous convaincus? 😉

IMADAKE | Pub japonais
4006, rue Ste-Catherine Ouest
Métro Atwater
Montréal, QC, H3Z 1P2
(514) 931-8833

Heures d’ouverture :
MIDI : Lun-Ven 12:00-14:30
SOIRÉE : Dim-Jeu 17:00-22:30
Ven-Sam 17:00-1:00

Ce contenu a été publié dans Bar, Budget petit, Centre-ville, Cuisine japonaise, Ghetto Concordia, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

28 réponses à IMADAKE | Fondre pour un pub japonais à Montréal

  1. Ping : MONTREAL MIRROR Best of Montreal 2012 – Restaurants | La réplique de La bouche pleine | Carnet D’adresses | La bouche pleine

  2. Ping : souper au Imadake | Gourmande, mais pas trop!

  3. Ping : SPÉCIAL RAMEN | Top 3 des meilleurs ramen à Montréal | La bouche pleine

  4. Ping : Imadake: pour les amateurs d’izakaya (et pour les autres) | Sylvie Isabelle

  5. Ping : Biiru | Un nouveau bistro japonais prometteur au Centre-ville | La bouche pleine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.